Réussir ton année scolaire ? Facile !

Ça y est, c’est cette année que tu reprends ta vie scolaire en main ! Décision plus que réfléchie prise cet été avec tes meilleurs amis. Donc, ça ne peut être que du sérieux, sans aucun doute ! À ce moment précis, l’automne ne te semblait encore qu’un mirage. Septembre t’apportera les notes parfaites qui feront la fierté de tes parents et qui te permettront de faire le métier que tu aimes et d’avoir la vie dont tu as toujours rêvé. Je te le souhaite parce que d’avoir à ne jamais travailler une seule journée, je peux en témoigner, c’est un cadeau génial à s’offrir à soi-même ! De plus, ça facilite énormément la levée du corps lors des matins difficiles.

Le plan était beau, mais surtout loin ! Et là, sans que tu t’en rendes compte, on est déjà à la mi-septembre, tes mauvaises habitudes sont de retour et ta motivation, au plus bas. Ne t’inquiète pas, je suis là pour t’aider à réaliser ton plan de rêve, mais sache que cela ne se fera pas sans efforts!

Tu négliges l’école depuis 1, 2, 3 ans ou même plus ? Un peu comme le snack du vendredi (quel vendredi, l’histoire ne le dit pas) qui traîne sous ton lit à l’abri de tout et dont l’odeur ne partira pas aussitôt ramassé, tes notes ne s’amélioreront pas du jour au lendemain. Tu dois voir ta réussite scolaire comme un marathon de 42.2 km et non comme un sprint de 1 km. Bref, il faut voir ça sur une longue période et comme un sportif d’élite, mettons Usain Bolt, si tu ne le connais pas, «Google» le, ça vaut vraiment la peine, promis juré. Ça prend un plan précis, un effort soutenu, de saines habitudes de vie incluant une bonne alimentation, du repos et de l’exercice physique. Un petit ajout si tu as plus de 16 ans, ne travaille pas plus de 15 heures maximum si tu ne veux pas passer ta vie au salaire minimum. En demeurant chez tes parents, tu crois que 40 heures au salaire minimum c’est une fortune, mais discute avec eux des comptes que tu auras à payer en quittant le nid familial. Juste pour voir, fais donc l’exercice avec eux de te faire un petit budget si tu assumais tous les coûts tels que l’hypothèque, l’électricité, les assurances, etc. Tu seras surpris et ça te motivera assurément à donner le meilleur de toi-même à l’école.

Avant de passer aux moyens et aux outils qui peuvent t’aider concrètement, parlons d’une des grandes clés du succès : la force du mental. Pense positif, dis-toi des trucs du genre ; je suis capable et non ; je suis poche, j’ai toujours été poche ! La pensée positive sera bonne pour tout le reste de ta vie donc vaut mieux commencer à l’entraîner tôt, si tu ne veux pas devenir un vieux chialeur ou une vieille chialeuse. Fixe-toi des objectifs réalistes qui te rempliront de fierté et non des immenses objectifs à réaliser avec un délai ridiculement minuscule qui te feront sentir comme un émoticône de caca mais sans le sourire. Ton principal objectif devrait être de donner le meilleur de toi-même en tout temps et non se quantifier par une note. Tu es beaucoup plus qu’une note. Ne te compare surtout pas à personne, car personne n’a la même vie que toi, ton parcours est unique. 

Après ce préambule, voici mon sujet du jour, tadadadam un mot qui fait souvent peur :  DEVOIRS! T’inquiète, je t’explique comment t’en faire des amis parce que, que tu le veuilles ou non, ils sont assurément une des clés de ton beau projet de vie rêvée ! Donc des alliés de ta réussite scolaire.

Mon premier conseil ne te surprendra surement pas, mais il a fait ses preuves à travers le temps! Il n’a rien d’original et c’est une bonne vieille valeur sûre ! Un peu comme ton ami d’enfance, j’espère! Étudie et écoute en classe! La bonne vieille base! Bon OK, là tu me réponds : Véro, étudier, c’est vague. As-tu des trucs plus précis ? Ouiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!

Priorise tes tâches. Prioriser est un grand mot qui signifie que ça ne sert à rien de travailler sur un travail à remettre dans un mois quand tes devoirs pour le lendemain ne sont pas faits. Une chose à la fois et l’agenda est un outil très pratique pour effectuer cette tâche ! Je t’en parlerai plus longuement dans mon prochain article.

Après avoir bien planifié tes tâches, tu te retrouves avec tes devoirs à faire pour le soir même. Dans ces tâches, commence par celles qui te tentent le moins et termine avec celles qui t’enthousiasment le plus. Dans le monde du travail, on appelle ça avaler sa grenouille ! Une tâche que tu n’aimes pas te demande toujours plus d’énergie, donc c’est toujours mieux de la faire quand ton réservoir est encore plein. Par la suite, ça allège ton cerveau pour la suite de tes travaux. N’oublie surtout pas de relire des notes de cours que tu as suivis dans la journée chaque soir!

N’étudie pas pendant des heures, sans arrêt ou passer 21 h, c’est inutile.  Fais des blocs de 15 à 20 minutes avec des pauses de 5 minutes pour permettre à ton cerveau de relaxer. C’est beaucoup plus efficace. En classe, juste avant l’examen, ne révise pas, ça va te créer un stress inutile dont tu n’as pas besoin. Il serait plus judicieux pour toi de te lever plus tôt le matin de l’examen pour réviser une dernière fois et par la suite fais-toi confiance! Tu es capable!

La récupération, un sujet controversé chez l’adolescent moyen. Je te croise souvent à la maison des jeunes et tu as la volonté d’y aller, mais celle-ci s’effrite en jasant avec tes amis. Et quand je te demande si tu y vas, tu me réponds souvent, ben je n’ai pas de questions, donc non. Savais-tu que même si tu n’as pas de questions précises, aller en récupération peut te permettre d’avoir le déclic qui te permettra de tout comprendre. Comment ça? Eh bien, souvent par une question posée par un autre élève ou une reformulation de l’enseignant sur un problème qu’il sait être difficile pour vous. Comme je te le disais plus haut, ne néglige pas tes alliés, ce serait une très grosse erreur. L’illumination est rarement où on l’attend! Donc, va à la récupération, tes amis seront encore là plus tard!

photo_18_09_2017

Avec tous les trucs que je t’ai donnés plus haut, tu as toujours de la difficulté à faire tes devoirs, à comprendre ou à rester motivé? Il y a Allô prof qui peut te donner un coup de main pour répondre à tes questions, mais sinon, sache qu’il y a de l’aide aux devoirs de disponible juste pour toi. À l’école secondaire Serge Bouchard, il y a un super beau local d’aide aux devoirs au F-141. Elle est offerte le mardi soir de 16 h à 17 h avec possibilité de raccompagnement et le jeudi de 11 h 45 à 13 h 00 et il y a même un micro-ondes. En plus, lors de la période automnale, ils offrent même un chocolat chaud! N’hésite pas à aller jaser avec Guylaine, l’orthopédagogue, elle est sur place pour répondre à tes questions et te donner des trucs.

À la maison des jeunes La Relève, au 836 boulevard Jolliet, nous offrirons aussi de l’aide aux devoirs à partir du 3 octobre. Rosalie Tremblay, étudiante en enseignement, sera sur place pour t’aider les mercredis et les jeudis soirs de 16h à 18h. Donc, plus d’excuses pour remettre tes devoirs ou ne pas les faire. Plein de gens sont là et ont à cœur ta réussite.

En terminant, si jamais malgré tous tes efforts tu as un échec, ce n’est pas la fin du monde ! Les échecs sont des apprentissages qui ont eu très mauvaise presse. Quelqu’un qui n’échoue pas, n’apprend pas ! Les plus grands comme Steve Jobs, le fondateur d’Apple, a échoué avant de connaître le succès.  Je te laisse sur une question : combien de fois es-tu tombé avant de marcher?

P.S Un merci tout spécial à deux filles généreuses, passionnées et astucieuses, Guylaine Paquet, orthopédagogue, à l’école secondaire Serge-Bouchard et à Chantal Cayer, orthopédagogue à la Polyvalente des Baies. Merci pour votre collaboration à cet article, pour votre temps et vos trucs !

 Véro

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s